Gardez l'équilibre avec santé bien-être forme!

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles tout savoir 

Les huiles essentielles, Santé bien-être forme

Parfois surnommées HE, les huiles essentielles sont des substances aussi complexes que puissantes. Il suffit d’une goutte diluée dans un peu d’huile végétale pour stimuler ou ralentir l’activité métabolique.

Dans ces liquides délicatement parfumés, l’épicurien aura tôt fait de reconnaître le caractère d’une plante bien précise. Eh oui… Les huiles essentielles sont un condensé de principes actifs végétaux. Fleurs, feuilles et fruits sont distillés à la vapeur d’eau pour recueillir ces précieux liquides. Forcément, les extraits obtenus sont non seulement très odorants mais aussi extrêmement volatiles.

En aromathérapie, les huiles essentielles sont utilisées en application locale, en diffusion ou très rarement, par voie orale. Petite précision : au vu de leurs teneurs en principes actifs, les huiles essentielles doivent être utilisées avec parcimonie. Quels sont les précautions à prendre pour éviter de finir à l’hôpital ? Quelles sont les huiles essentielles à posséder à tout prix ?

Les huiles essentielles, Santé bien-être forme

Définition : que sont les huiles essentielles ?

Bien avant que l’Homme ne bâtisse des maisons en béton, il avait conscience du pouvoir des plantes. Même s’il est difficile de dater avec précision l’apparition des premières huiles essentielles, des preuves attestent de leur existence depuis l’antiquité.

Sur des papyrus égyptiens datant de 2 800 ans, des chercheurs ont retrouvé des textes évoquant la distillation des feuilles. Dans la Chine antique, l’empereur Chen Nung rédigea un traité de phytothérapie.

Dans les années 1920, René Maurice Gatte-fossé synthétise tout le savoir existant, créant ainsi l’aromathérapie moderne. C’est d’ailleurs à ce savant Français que l’on doit le vocable « aromathérapie ».

Même s’il est important d’en savoir plus sur le parcours des huiles essentielles, cela n’en dit pas long sur leur nature. Après analyse microscopique, il est apparu que les huiles essentielles étaient un mélange chimique extrêmement riche en terpènes. C’est grâce à ces derniers que les HE sont capables de répondre à une myriade de besoins notamment le soulagement de douleurs articulaires, le resserrement de l’épiderme, la stimulation nerveuse, etc.

Afin d’avoir un maximum de bienfaits, il est recommandé de ne recourir qu’à des huiles essentielles chémotypées (CT), 100 % pures, Botaniquement et Biochimiquement Définies (HEBBD). Cette sélection permet de s’assurer que les principes actifs n’aient pas été dénaturés par quelques procédés.

Les huiles essentielles, Santé bien-être forme

Que signifient les termes 100% pures et naturelles et H.E.B.B.D. ?

Ayant pris le parti de la qualité, nous ne commercialisons que des Huiles Essentielles 100 % pures, naturelles, Botaniquement et Biochimiquement Définies (H.E.B.B.D.).

En langage profane, cela signifie que nos essences ne contiennent pas de substances autres que celles contenues dans la plante. Elles n’ont pas été modifiées, diluées, rectifiées ou reconstituées. Pour garantir la stabilité des résultats d’une bouteille à une autre, nous utilisons des variétés botaniques clairement définies. On parle alors d’huile essentielle chémotypée.

Il importe de préciser que pour les agrumes, nos ingénieurs ont recours à de la distillation par vapeur d’eau ou à de l’extraction à froid.

Les huiles essentielles, Santé bien-être forme

Comment fonctionnent les huiles essentielles ?

Une fois entrées en contact avec la peau, les huiles essentielles parviennent aisément à pénétrer dans l’organisme. Au-travers de la circulation sanguine, elles se rendent jusqu’aux foyers à traiter.

Dans le cas où elles seraient utilisées en diffusion, le mode opératoire est tout autre. En envoyant des signaux au système limbique du cerveau, elles incitent ce dernier à déployer des mécanismes de défense immunitaire.

Quelles sont les vertus médicinales des huiles essentielles ?

Pour traiter les petits bobos du quotidien, il est difficile de faire mieux que les huiles essentielles. En plus d’être de puissants éléments curatifs, elles sont capables de stimuler le système immunitaire. Ce faisant, elle aide à lutter contre les infections bactériennes, virales et même parasitaires.

Grâce à leur propriété antiseptique, les huiles essentielles font le bonheur des personnes sensibles ou disposant de faibles défenses immunitaires. Par ailleurs, elles présentent l’avantage de ne pas induire de phénomène de résistance. Quand certains antibiotiques voient leur efficacité baisser avec le temps, les HE restent stables dans le temps.

À noter que c’est un élément qui a été prouvé scientifiquement. Ainsi, l’huile essentielle de thym en solution aqueuse à 5 % détruit les streptocoques, les staphylocoques et le bacille de la tuberculose en respectivement quatre minutes, 8 minutes et une demi-heure.

Comment utiliser des huiles essentielles à la maison ?

Tout dépend de votre bon vouloir. Par application cutanée, par ingestion, par diffusion, … Les huiles essentielles ne sont jamais à court d’options quand elles doivent servir l’Homme.

De façon générale, les huiles essentielles sont utilisées par application cutanée. Diluez quelques gouttes dans un peu d’huile végétale ou une crème hydratante que vous appliquerez sur votre peau. Dans certains cas, il est possible d’en rajouter dans un savon au pH neutre.

Même si c’est possible, l’ingestion des huiles essentielles est extrêmement rare. En effet, à cause du contact direct avec les muqueuses, les huiles essentielles peuvent se retrouver à trop fortes doses dans l’organisme. Si vous tenez réellement à en avaler, diluez-les fortement. Par exemple, vous ne mettrez qu’une à cinq gouttes dans 250 ml d’huile végétale.

Quelles sont les huiles essentielles indispensables en aromathérapie ?

Une fois pénétré dans un magasin d’aromathérapie, vous ne saurez plus où donner de la tête. Comme un enfant dans une confiserie, vous aurez envie de toucher à tout ce qui vous entoure. Passé l’euphorie du moment, vous réaliserez vite que vous n’avez aucune idée de la marche à suivre.

Pour les profanes, il est très difficile de savoir quelles huiles essentielles choisir. Cependant, de l’avis des experts, cinq doivent absolument figurer dans votre trousse bien-être :

  • l’huile essentielle d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia) ou tea tree ;
  • l’huile essentielle de citron (Citrus limonum) ;
  • l’huile essentielle de palmarosa (Cymbopogon martinii) ;
  • l’huile essentielle de lavande fine (Lavandula angustifolia) ;
  • l’huile essentielle de ravintsara (Cinnamomum camphora L.).

Huiles essentielles à posséder absolument : le cas particulier de l’arbre à thé

L’huile essentielle d’arbre à thé se devait d’avoir un paragraphe spécial. De toutes les HE, c’est l’une des plus polyvalentes qu’il soit. À elle seule, cette HE lutte contre la fatigue, le stress, les infections microbiennes (bactéries, champignons) et les parasites. Comme si cela ne suffisait pas, elle a aussi des vertus cicatrisantes, toniques, décongestionnantes et même antiseptiques.

Au vu de toutes ces vertus, comprenez-vous pourquoi elle est souvent qualifiée de « Rolls-Royce des huiles essentielles » ? Très peu de ses comparses lui arrivent à la cheville.

En cas d’affections cutanées, de caries, de problèmes respiratoires ou d’abcès, elle monte au créneau pour défendre votre bien-être. En parallèle, elle élimine les pellicules, les plaies et les poux avec une facilité déconcertante. Est-il réellement possible de faire mieux ?

Quelques exemples d’huiles essentielles à avoir sous la main

En dehors des exemples suscités, certaines huiles essentielles se sont aussi démarquées par leurs vertus. Épuratives, antispasmodiques ou décongestionnantes, elles ont sauvé la mise à des particuliers plus d’une fois. Pour l’herboriste en herbe, il est recommandé de les avoir toujours à proximité. Il s’agit notamment de :

  • la menthe poivrée : avec son parfum rafraîchissant, l’huile essentielle de menthe poivrée est tonique, hypertensive, expectorante et facilite l’élimination des gaz ;
  • le romarin : lors des violentes crises de toux, l’huile essentielle de romarin peut faire stopper cette supplique. Par ailleurs, c’est l’une des raresHEqui atténue les éruptions cutanées, des rhumatismes et les douleurs abdominales ;
  • la lavande fine : avez-vous des problèmes récurrents d’otite, d’infections urinaires ou de mycoses ? Si tel est le cas, cette HE peut vous aider grâce à ses effets curatifs ;
  • le basilic : en cas d’endométriose (règles douloureuses), deux gouttes de basilic diluées dans une cuillère à soupe d’huile d’amande douce suffit à calmer la douleur ;
  • l’essence de citron : sédative, antispasmodique, l’essence de citron facilite la fluidification du sang et stimule l’activité hépatique ;
  • la mélisse : cette huile essentielle est excellente pour calmer les crampes intestinales, les états dépressifs et les troubles du sommeil ;
  • le laurier noble : est-ce que vous avez des infections buccales, cutanées ou des mycoses ? Cette huile essentielle peut vous être d’un grand secours ;
  • le giroflier : antibactérienne, anti-infectieuse, anesthésiante et stimulante, l’huile essentielle de giroflier est un puissant booster du système immunitaire ;
  • le niaouli : cette huile essentielle permet de lutter efficacement contre les hépatites virales, la sinusite, la bronchite, etc.

Est-ce que les synergies d’huiles essentielles sont réellement plus efficaces ?

Oh que oui. Entre les mains d’un expert, les principes actifs mutualisent leurs puissances. Seulement, pour éviter une cacophonie, il ne faut pas dépasser trois à quatre huiles essentielles par mélange.

Pour les diffusions, la création de synergies est l’occasion de créer des parfums aussi capiteux qu’envoûtants. Qu’attendez-vous pour vous y mettre ?

Quelles précautions prendre lors de l’utilisation des huiles essentielles ?

En médecine naturelle, on a tendance à dire que ce sont les huiles essentielles qui choisissent leurs usagers et non l’inverse. Cela est dû au fait que leurs molécules sont si spécifiques qu’elles parviennent toujours à identifier à la perfection la zone à apaiser. Avant même que vous ne preniez conscience du problème réel, une huile essentielle s’en sera chargé pour vous.

Pour autant, n’allez pas penser que les huiles essentielles soient des corps simples. C’est même le contraire. Il n’est pas rare de retrouver plus de deux cents principes actifs dans une seule bouteille. Si en plus, le praticien réalise une bonne synergie, les effets seront encore plus intenses.

Toutefois, peu importe votre décision, il est crucial de réaliser un test d’allergie au moins 48 heures avant usage. Sur une petite zone de votre corps, appliquez un peu d’huile diluée. Laissez passer deux jours pour observer l’évolution. Si rien ne se passe, vous pouvez employer ces HE sans danger.

 

 

 

Cet article, rédigé et mis en page par Benoit Boucher, est protégé par copyright ©. Nous vous demandons pour toute réutilisation de veiller aussi à mentionner le nom de son auteur. De diriger aussi un lien retour vers la présente page. En vous remerciant pour le respect du travail qui vous est transmit.

                                                            Achat d’huiles essentielles et diffuseurs

Santé bien-être forme
Logo
Reset Password